Accueil > Confinés mais libres > Installation à Horlabot

Installation à Horlabot

Contraints par les mesures de confinement de mettre un terme à notre trek, le destin met sur notre route une famille formidable du Rukum. Didi et Dazu, les parents de Man Bahadur KC, nous offre généreusement leur hospitalité pour une durée indéterminée. Que serions-nous devenus sans eux ? Seul Dhami pourrait peut-être le dire … Une chose est certaine : cette rencontre va bouleverser nos vies pour toujours.

Redonner vie à Horlabot

Vendredi 27 mars 2020. Le réveil très tôt au camp est toujours un grand bonheur. Comme chaque matin, nous buvons un café dans la tente avec l’eau encore chaude de notre thermos et nous immortali…

Réfection du balcon

Samedi 28 mars 2020. Réveil très tôt au paradis, les oiseaux crient dans un merveilleux silence. Au fil des jours nous allons vivre des expériences parallèles et complémentaires qui enrichissent…

Les moulins de Lochabang

Samedi 28 mars 2020. En fin d’après-midi, nous venons tout juste de fixer le dernier bambou du balcon. Jessica et Man veulent maintenant nous montrer les moulins. Cette vie pleine d’imprévus nou…

Premier cours nepali
Inéluctable verdict

Dimanche 29 mars 2020. Brigitte se réveille à cinq heures dans un silence merveilleux ponctué des cris de son nouvel ami l’oiseau du paradis. Elle part pour une grande balade vers le haut de la c…

Mission impossible

Lundi 30 mars 2020. Brigitte prend de l’assurance, armée de quelques phrases de népalais, elle pousse plus loin sa balade matinale. Man nous a appris comment expliquer que nous sommes au Népal de…

Les savons maoïstes

Mardi 31 mars 2020. Réveil 5h00 au paradis de l’oiseau qui crie. Quel bonheur d’entamer une grande journée de découverte à la fois des gens qui nous entourent et des villages et « collin…

Initiation au chamanisme

Mardi 31 mars 2020. Jamais à court d’idées et rempli du désir de nous faire découvrir la culture de son Rukum, Man décide de nous emmener chez Dhami pour assister ce soir à une séance de cham…

Chaite Dashain

Mardi 31 mars 2020. Après cette initiation au chamanisme, nous redescendons avec Man chez ses parents qui, beau cadeau, nous ont invités à manger une soupe de chèvre, le plat des grands événemen…

Les projets de Man

Mercredi 1er avril 2020. Réveil 5h00 au paradis de l’ami oiseau qui crie « hor hor hor » avec un « h » guttural… Bref, ce n’est pas très explicite car difficile à retranscrire en mots…

Un modèle qui s’effondre

Jeudi 2 avril 2020. Sixième jour de confinement en liberté. Ce matin, branle-bas de combat au camp. L’équipe pense avoir trouvé une solution pour rentrer à Katmandou. Modan et Dorje ont appelé…

Le lac Syarpu

Vendredi 3 avril 2020. Réveil 5 heures, notre oiseau crie « pas une minute à perdre au paradis ». Man arrive et nous annonce qu’aujourd’hui nous allons au Syarpu Lake. Il a repéré …

Bura, buri

Samedi 4 avril 2020. Réveil 5h00, notre copain l’oiseau au cri indéfinissable nous souhaite une bonne journée au paradis ! Brigitte part pour sa grande balade du matin. Elle fait la halte d…

Sur les traces des maoïstes

Samedi 4 avril 2020. Man arrive, il a décidé de réparer un des trois chemins qui vont de Horlabot à Chinkhet en traversée à flanc de colline. La dernière mousson a emportée le chemin le plus b…

Un monde inhumain

Dimanche 5 avril 2020. Réveil 5h00 au paradis de l’oiseau qui crie « aujourd’hui extension du territoire ». Brigitte monte tôt au sommet de la colline de pins pour son rendez-vous ma…

Une allocution historique

Lundi 6 avril 2020. Réveil 5h00 aux cris de l’oiseau du paradis. A peine une heure plus tard, le son de Radio Sani Bheri envahit la vallée, imposant son hégémonie aux oiseaux et insectes qui vou…